Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lâcheur

Prétextant une fin de vacances, une reprise obligatoire du travail, l'homme à fuit le domicile familial!

Me laissant seule dans l'arène, désarmée, contre 2 sauterelles mangeuses de chocolat et visiblement sous exta ( je ne vois pas d'autre explication à leur énergie débordante)

Déjà l'aube du jour, à peine 9 heures ! elles s'agitaient en tout sens, balbutiant ce qui semblait être un chant traditionnel, je dois avouer que je ne suis pas encore tout à fait familiariser avec leurs us et coutume!

Ça parlait de Mickey, d'arc en ciel et de farfadet, mon cerveau n'ouvrant ses portes qu'à 18 heures, j'ai laissé l'homme gérer, visiblement il parle la même langue qu'elles.

Et puis il est parti pour de bon, cette fois c'était sur, il m'abandonnait! Sans aucun scrupule ni regard en arrière, il referma derrière lui l'antre des enfers ( moi j'exagère ? moui peut être, j'saurai pas dire..)

Sitôt parti, elles se sont jetées sur moi! allaient elles me manger, m'attacher???? Mon coeur à faillit lâcher pendant l'assaut!

Elles voulaient que je "joue au pikin" ???, dans un dernière élan de courage ou de folie j'ai dit non ....

Ne dites jamais non!!!!

J'en tremble encore, de rage elles ont entamé un rite, vaudou peut être, éparpillant dans la maison des miettes de brioches, vidant leur biberons de lait, le tout ponctué de petit cri et de larmes.

Je décidais de faire la morte au fond du canapé, peut être finirait elles par oublier ma présence, jetant alors leur dévolu sur une autre proie (adieu Minette).

Mais elle revenaient à l'assaut, ne lâchaient pas l'affaire.

Je commençais à faiblir, j'étais à jeun, de bouffe et de nicotine, le cheveu hirsute et l'oeil hagard, je n'étais pas de taille à lutter, elles allaient m'avoir, à peine une heure après le départ du chef de Meute, je capitulais.

Et je me suis rappelée d'une phrase de l'homme juste avant son (honteux!) départ :" j'ai téléchargé des nouveaux épisodes de Mickey"

Alléluia!! bénit soit il !

J'avais l'arme fatale sous les yeux et j'ai faillit y passer!

Bravant leurs ruades, je me suis hissée jusqu'à la télé, elles s'accrochaient à mes jambes, tentant de m'emmener dans leur repère certainement.

J'ai pris tout le courage qu'il me restait et j'ai cliqué.... Et la musique du générique c'est fait entendre, alors elles ont lâché prise, semblant comme hypnotisées!

Ouf, je suis tranquille pour une heure!

Oui, mais, et après!???

Si vous n'avez pas de nouvelles d'ici midi appelez le GIGN!!!

Poutoux, ta Dévouée Léo

Ps : renseignement prit auprès de leur paternel, il semblerait que le "Pikin" soit un jeu de d'imitation tout à fait inoffensif, ayant pour but de récréer une scène de pique nique et de faire semblant de manger des cubes...je l'ai échappé belle!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :